Author Archives: randolphgamo

About randolphgamo

i am a rebel, a non-conformist, am a non-conventional person and i intend to stay one. i hold a bachelor of engineering in software engineering

l'argent bon serviteur mais mauvais maître - image

L’argent, bon serviteur mais un mauvais maitre

   L’argent, bon serviteur mais un mauvais maître.
           Il y avait trois frères consanguins dont deux sont des frères de même mère, tous agriculteurs, partis de leur région où les terres sont dégradées pour une autre afin de créer une ferme.
         Un jour les trois frères travaillaient dans leur ferme quand ils entendirent un fou crier sur la voie qui longeait la ferme: *”Venez voir la mort! Venez voir la mort”*.
      Les trois frères coururent vers le fou et découvrirent que c’était un grand sac bourré de billets de banque qui était sur la voie.
        Le fou, ne voulant même pas y approcher, avait pris la fuite en ne cessant de répéter la mort, la mort.
    Les trois frères s’accaparèrent  dudit sac et se précipitèrent dans la brousse,très loin de la ferme pour aller se cacher.
       Dans cette cachette la faim les avait pris et les deux frères utérins décidèrent d’envoyer le troisième frère consanguin à aller dans le village voisin leur acheter à manger en attendant le crépuscule pour fuir très loin avec le butin.
       Le troisième frère, après avoir acheté le mangé, résolut de l’empoisonner pour tuer les deux autres frères afin de s’accaparer lui seul du sac d’argent; ce qu’il avait mis en exécution.
      Au même moment, les deux autres frères utérins complotèrent aussi contre leur unique frère pour le tuer à son retour pour que le butin revienne à eux deux.
       Lorsque le frère revint avec la nourriture, les deux autres se jetèrent sur lui et le frappèrent  à mort.
      Après avoir commis leur forfait, ils décidèrent de manger  d’abord la nourriture pour pouvoir récupérer avant d’enterrer leur frère et s’enfuir très loin avec le sac d’argent.
       Après avoir consommé ledit repas déjà empoisonné par leur frère, ils trouvèrent aussi la mort sur place.
     Ainsi, les trois frères moururent en abandonnant le sac d’argent.
      Le fou n’a-t-il pas raison ?
      Tous les fous sont-ils vraiment fous ou de grands philosophes ?
      Ne sommes nous pas venus voir l’argent dans ce monde et le laisser pour repartir ?
      Le roi Salomon, après avoir obtenu l’argent, la gloire et tout le reste, n’a-t-il pas conclu:«vanité des vanités, tout est vanité »…
      Mon frère /ma sœur , que la porte du ciel soit ta recherche permanente et Dieu te comblera du minimum quotidien…
comment vivre dans la chasteté - image

Comment vivre dans la chasteté

La chasteté veut dire vivre dans la continence sexuelle, ne pas se livrer à des actes charnels désordonnés.

Elle suppose une fidélité à son conjoint dans le cadre d’un couple marié à l’église, et une abstinence pour les célibataires (religieux compris)

La chasteté est un combat de tous les jours, elle n’est jamais acquise une fois pour toutes. Il faut toujours prier et avoir recours à l’aide de Dieu, qui seul peut nous accorder ce Don.

Je vais donner ici, un entretien sur la Chasteté que Sœur Faustine a donné dans son Petit Journal :

Question: Est-ce que chaque mauvaise pensée est un péché ?

Réponse: Non, chaque mauvaise pensée n’est pas un péché, elle le devient seulement lorsque la complaisance de la volonté et le consentement se joignent à la considération de l’esprit..

Question: Qu’est-ce qui, outre les péchés contre la chasteté, nuit à cette vertu ?

Réponse: La liberté des sens, la liberté de l’imagination et la liberté des sentiments, la familiarité et les tendres amitiés, nuisent à cette vertu.

Question: Par quels moyens conserve-t-on cette vertu ?

Réponse : En repoussant les tentations intérieures par la pensée de la présence de Dieu et en les combattant sans peur. Et pour les tentations extérieures, en évitant les occasions de pécher.

Il y a en tout sept principaux moyens :

  1. -Surveiller les sens ;
  2. -Éviter les occasions ;
  3. -Éviter l’oisiveté ;
  4. -Éloigner promptement les tentations ;
  5. -S’écarter de toute amitié, notamment des amitiés particulières ;
  6. -Cultiver l’esprit de mortification ;
  7. -Révéler toutes les tentations à son confesseur.

Outre cela il y a encore cinq moyens de préserver cette vertu :

  1. -l’humilité ;
  2. -l’esprit d’oraison ;
  3. -la modestie ;
  4. -la fidélité à la règle :
  5. -une sincère dévotion à la Sainte Vierge Marie.

À ces conseils j’ajouterai que je nous invite à prier Saint Joseph, afin qu’il nous obtienne ce don. Il est le chaste Époux de la Vierge Marie.

évitez la haine - image

Évitez la haine

Un enseignant a demandé à ses élèves d’apporter des tomates dans un sac en plastique à l’école.
Chaque tomate devait recevoir le nom d’une personne que cet enfant déteste.
Donc, le nombre de tomates serait égal au nombre de personnes que chaque élève déteste.
Le jour venu, tous les enfants ont bien apporté leurs tomates.
Certains en avaient deux, certains en avaient trois, d’autres en avaient cinq et d’autres encore en avaient même 20 en fonction du nombre de personnes qu’ils détestaient.
Le professeur leur a alors dit qu’ils devaient porter les tomates avec eux partout où ils iront, durant deux semaines.
Comme les jours passaient, les enfants ont commencé à se plaindre du pourrissement et de l’odeur des tomates.
Les enfants qui avaient beaucoup de tomates se plaignaient que c’était très lourd à transporter et que l’odeur les importunait.
Après une semaine, l’enseignant a demandé aux élèves: “Comment avez-vous vécu cette semaine?”
Les enfants se plaignaient de l’odeur horrible et du poids lourd des tomates, en particulier ceux qui portaient beaucoup de tomates.
Alors le professeur déclare : “C’est très semblable à ce que vous portez dans votre cœur lorsque vous n’aimez pas certaines personnes.
La haine pourrit le cœur, et le rend malsain.
Si vous ne pouvez pas supporter l’odeur des tomates gâtées pendant une semaine, imaginez l’impact de l’amertume sur votre cœur pendant que vous le portez tous les jours.
Le cœur est un beau jardin qui nécessite un nettoyage régulier des mauvaises herbes indésirables. Pardonner à ceux qui vous ont énervé.

contentez vous de ce que vous avez - image

Contentez vous de ce que vous avez

1. Un gars a rencontré un de ses camarades d’école plusieurs années après l’école et il ne pouvait pas en croire ses yeux; son ami conduisait l’une des dernières voitures élégantes Mercedes Benz. Il rentra chez lui se sentant affreux et très déçu de lui-même. Il pensait qu’il était un échec. Ce qu’il ne savait pas, c’est que son ami était chauffeur et avait été envoyé en mission avec la voiture de son patron!
2. Rosemary harcelait toujours son mari pour ne pas être romantique. Elle l’a accusé de ne pas descendre pour ouvrir la porte de la voiture pour elle comme le mari de son amie Jane l’a fait quand il l’a déposée au travail. Ce que Rosemary ne savait pas, c’est que la voiture du mari de Jane avait une porte défectueuse qui ne pouvait être ouverte que de l’extérieur!
3. La femme de Sampson est allée rendre visite à une de ses amies de longue date et elle a été très troublée d’avoir vu les trois adorables enfants de son amie s’amuser. Son problème était qu’elle n’avait qu’un enfant et avait lutté pour concevoir pendant les cinq dernières années. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que l’un de ces enfants qui était l’enfant biologique de son amie avait la drépanocytose et n’avait qu’une année à vivre; les deux autres sont adoptés!
4. La vie n’a pas d’outil de mesure universel; alors créez le vôtre et utilisez-le. Regarder les gens et vous comparez à eux ne vous rendra pas meilleur mais amer. Si vous connaissez le genre de charge que le caméléon porte, vous ne demanderiez pas pourquoi il prend ces foulées douces. Alors, profitez de ce que vous avez et soyez reconnaissants envers Dieu pour cela. Passez à tout le monde sur votre liste pour apprendre des erreurs des autres!
Tout ce qui brille n’est pas or, vivez et soyez heureux avec ce que vous avez, tout le monde passe par une chose ou l’autre,
Soyez béni.
QUELLE BELLE LEÇON !
Pourquoi Moi?
Mes égaux se marient
Mes égaux ont des enfants
Mes égaux ont un bon travail
Mes égaux réussissent
Mes égaux vivent en outre mer
Mes égaux achètent des voitures luxueuses
Mes égaux sont élevés en dignité dans la société
Mes égaux construisent leurs maisons
Mes égaux sont ceci… !!!
Mes égaux sont cela…!!!
Oui c’est vrai ! Mais c’est dommage que tu oublies littéralement …… tes égaux qui sont déjà enterrés !
Tes égaux qui sont dans le coma !
Tes égaux séropositifs !
Tes égaux qui sont dialysés!
Tes égaux qui sont dans un centre psychiatrique!
Tes égaux qui dorment dans la rue!
Tes égaux orphelins!
Tes égaux qui sont sans emploi!
Tes égaux qui ont faim!
Tes égaux qui sont  aveugles sourds muets!
Tes égaux handicapés!
Tes égaux qui t’envient et qui sont prêts à faire toutes sortes de prières pour avoir une situation semblable à la tienne…!
Tu peux ne pas être là où tu voudrais être ! Mais tu es évidemment plus heureux que bien d’autres !!!!!!!!!
Alors rends grâce à Dieu pour tout ce qu’il fait dans ta vie !
Sois toi-même ! Et n’oublie jamais qu’au moment où tu cherches des sandales, il y a ceux qui n’ont même pas de pieds !!!
Pris quelque part
PARTAGER  POUR SOULAGER LES AUTRES.
Qu'est ce le carême - image

Qu’est ce le Carême?

On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâque, dans la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.

Le Carême est la période des trois P : Pénitence, Prière et Partage.

À travers la Pénitence, il s’agit de demander Pardon à Dieu pour nos péchés. Se réconcilier avec Dieu et avec son prochain. Cette pénitence se traduit également par un acte de jeune volontaire et libre, afin de se vider de notre propre soi et laisser le Christ prendre possession de nous.

Le carême est un temps fort de Prière. Il s’agit d’accentuer notre vie de prière pour vivre plus intimement avec le Christ.

Il est enfin un moment de partage où l’on pense à son prochain qui est dans le besoin. Ce voisin qui n’a rien à manger, à boire, à porter, malade, en prison ou sans abri (Mt 25, 31-46). Ce voisin-là, c’est Jésus et nous ne devons pas rester indifférent face à sa souffrance.

Comme un athlète se prépare à la compétition, durant une certain période, le carême nous permet également de nous prépare spirituellement pour la résurrection du Christ, à travers les exercices de Pénitence, de Prière et de Partage au quotidien.

évangile 19-02-2020 Mc 8, 22-26 - image

Évangile et Homélie: 19/02/2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 8, 22-26)

En ce temps-là,
Jésus et ses disciples arrivèrent à Bethsaïde.
Des gens lui amènent un aveugle
et le supplient de le toucher.
Jésus prit l’aveugle par la main
et le conduisit hors du village.
Il lui mit de la salive sur les yeux
et lui imposa les mains.
Il lui demandait :
« Aperçois-tu quelque chose ? »
Levant les yeux, l’homme disait :
« J’aperçois les gens :
ils ressemblent à des arbres
que je vois marcher. »
Puis Jésus, de nouveau, imposa les mains
sur les yeux de l’homme ;
celui-ci se mit à voir normalement,
il se trouva guéri,
et il distinguait tout avec netteté.
Jésus le renvoya dans sa maison en disant :
« Ne rentre même pas dans le village. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie

C’est le seul miracle enregistré dans les Saintes Écritures qui décrit la guérison de Jésus étapes par étapes. Jésus avait toujours guéri  instantanément.
Quand on est habitué à l’obscurité prolongée, l’exposition à la lumière peut être aveuglante pour les yeux. Les yeux, si habitués à l’obscurité, doivent progressivement s’acclimater à la lumière.
De même, si une personne que nous connaissons n’a pas vécu à la manière de Dieu, par exemple l’immoralité, ne va plus à l’église, etc., nous aurons besoin de beaucoup de patience, de prière et de gentillesse pour ramener la personne sur les voies de Dieu. N’abandonnez jamais, continuez d’essayer, Dieu sera là pour vous aider.

Source: https://www.jesuit.org.sg/

Évangile et Homélie: 18/02/2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 8, 14-21)

En ce temps-là,
les disciples avaient oublié d’emporter des pains ;
ils n’avaient qu’un seul pain avec eux dans la barque.
Or Jésus leur faisait cette recommandation :
« Attention ! Prenez garde au levain des pharisiens
et au levain d’Hérode ! »
Mais ils discutaient entre eux sur ce manque de pains.
Jésus s’en rend compte et leur dit :
« Pourquoi discutez-vous sur ce manque de pains ?
Vous ne saisissez pas ? Vous ne comprenez pas encore ?
Vous avez le cœur endurci ?
Vous avez des yeux et vous ne voyez pas,
vous avez des oreilles et vous n’entendez pas !
Vous ne vous rappelez pas ?
Quand j’ai rompu les cinq pains pour cinq mille personnes,
combien avez-vous ramassé
de paniers pleins de morceaux ? »
Ils lui répondirent :
« Douze.
– Et quand j’en ai rompu sept pour quatre mille,
combien avez-vous rempli de corbeilles
en ramassant les morceaux ? »
Ils lui répondirent :
« Sept. »
Il leur disait :
« Vous ne comprenez pas encore ? »

– Acclamons la Parole de Dieu.